Hebergeur d'image


Rachat de crédits


On vous propose de racheter vos crédits au meilleurs taux du marché!




Nos Offres de regroupement de prêt bancaire



Rachat de crédits à la consommation

Vous avez contracté plusieurs crédits pour divers projets amélioration de l'habitât, véhicule, mobilier, électroménager, crédit magasin, crédit carte, etc...

Le rachat de crédits 
(Sans Ouverture de Compte)

Il n'est plus la peine de souffir avec tous vos prêts. Les banques en rachat de crédit vous offre une possibilité unique de restructurer vos dettes et de bénéficier d'argent supplémentaire sans devoir vous justifier.



Exemple : Aprés la mise en place d'un prêt de 20 000,00 € sur 84 mois à un taux de base de 8,25 %.

La nouvelle mensualité sera de 353,11 € * ass. incluse au lieu de 940,47 € actuellement.

* Eléments de calcul : Durée 84 mois, taux de base 8,25 %, ass. 100 % DC-IAD 1 pers. 180 €, frais d'intermédiation 1 046,00 € soit 5,23 %, frais de dossier 100,00 € soit 0,50 %, coût total du crédit 6 750,01 €, frais inclus dans le financement, TAEG 11,30 %. Sous réserve des normes d'acceptation actuelles. 


- Le résultat

Une réduction des charges mensuelles de crédits de 593,07 € ( 3 890,28 F ).


- Prêt hypothécaire

Vous avez contracté plusieurs crédits pour divers projets amélioration de l'habitât, véhicule, mobilier, électroménager, crédit magasin, crédit carte, etc...
Exemple : 


Le rachat de crédits 


(Sans Ouverture de Compte)

Aujourd'hui vous n'avez plus besoin de jongler avec tous ces crédits. En effet, Eurofinance se propose de mettre en place un financement pour rembourser tous vos crédits et pourquoi pas rajouter de la trésorerie pour l'avenir. Ce nouveau prêt vous permettra de retrouver un budget équilibré car vous n'aurez plus qu'une seule mensualité moins élevée, sur une durée équivalente ou plus longue. Des spécialistes en rachat de crédit ont affirmé sur le site www.rachat-credit-entre-particulier.com que les taux bancaires de rachat de prêt sont très bas et il faut pas éviter à renégocier son crédit immobilier.



Exemple : Après la mise en place d'un prêt de 70 000 € sur 15 Ans à un taux de base de 6,80 %.

La nouvelle mensualité sera de 650,55 €* ass. incluse au lieu de 1 895,00 € actuellement.

* Eléments de calcul : Durée 15 Ans, taux de base 6,80 %, ass. 100 % (ADI) 1 pers. 00,50 % soit 5 250 €, frais de dossier 762,25 € soit 1,50 % (!!!plafoné!!!), frais d'acte 1 625 €, frais d'intermédiation 4 900 € soit 7 %, coût total du crédit 54 385 €, frais inclus dans le financement, TAEG 9,39 %. Sous réserve des normes d'acceptation actuelles. 


Le résultat 

Une réduction des charges mensuelles de crédits de 1 244,45 €.

-Rachetez votre ancien prêt immobilier!


TAUX REVISABLE A PARTIR ..3.90 % ..à 4.40 %
Exemple : Aprés la mise en place d'un prêt de 120 000 € sur 15 ans. Votre mensualité sera de 921,82 € * assurance comprise.
* Eléments de calcul : Durée 15 ans, taux de base 3,90 %, ass. 100 % (ADI) 1 pers. 0,40 % soit 7 236 €, frais de dossier 686,02 € soit 1 %, frais d'acte 2 600 €, frais d'intermédiation 3 600 € soit 3 %, cout total du crédit 52 814 € , frais inclus dans le financement, TAEG 5,60 %. Sous réserve des normes d'acceptation actuelles.
Taux d'intérêt fixe pendant les 12 premiers mois et taux variable ensuite pour chacun des trimestres suivants, le taux hors assurance sera égal au dernier EURIBOR 3 MOIS majoré de 1,50 % l'an. Il sera révisé tous les trois mois en fonction des variations de cet indice.



 La réglementation du prêt à taux zéro
Condition générales :
  • Le prêt à taux zéro est réservé à l'acquisition de votre résidence principale. Il est exclus si vous êtes déjà propriétaire de celle-ci ou si vous l'avez été dans les deux ans précédant votre demande de prêt.
  • Il doit s'agir d'un logement neuf, ou ancien avec travaux d'amélioration. Dans ce dernier cas, les travaux doivent représenter au moins 35 % de la dépense totale hors frais. Le rachat de crédit n'est pas concerné par le PTZ.
  • Le prêt peut servir à financer le pris du logement et le cas échéant les travaux d'amélioration. Il ne peut financer les frais de notaire, d'agence ou bancaires.
Contraintes relatives au montant et à la durée du prêt:
  • Le montant du prêt est limité à 20 % de la dépense finançable.
  • Le montant du prêt ne peut excéder 50 % du montant des autres prêts souscrits (soit un tiers du total des prêts).
  • La période de différé total ou partiel d'amortissement, lorsqu'elle existe, ne peut excéder la durée des autres prêts.
  • En zone franche urbaine, la quotité et le montant maximum du prêt sont majorés de 50 %.

Le prêt conventionné
  • Il n'y a pas de condition de ressources particulières pour pouvoir bénéficier du prêt conventionné. Contrairement à ce que l'on peut lire, le rachat de prêt ne propose pas cette solution. 
  • L'avantage de ce type de prêt réside dans la faculté, sous certaines conditions, de percevoir l'Aide personnalisée au logement : l'APL. L'APL est une aide accordée par les caisses d'allocations familiales aux accédant à la propriété immobilière bénéficiant d'un prêt conventionné ou d'un PAS. Cette aide est directement versée mensuellement à l'organisme prêteur et viendra de ce fait diminuer les charges de remboursement de l'emprunteur dues au titre de son prêt conventionné ou de son PAS. Le montant de cette aide, qui est révisé chaque année à la hausse ou à la baisse, est fondamentalement déterminé sur la base de la part de revenu du foyer consacrée au logement, elle est donc fonction :
  • des ressources du ménage
  • de la situation du ménage
  • de la nature du logement
  • de la situation géographique du logement
  • du montant des remboursements d'emprunt
En fonction des changements de sa situation personnelle et professionnelle (naissance d'un enfant, perte de son emploi, augmentation de salaire....), l'emprunteur pourra, en cours de vie de son prêt conventionné perdre ou retrouver le bénéfice de l'APL.
Les caractéristiques générales sur prêt conventionné sont les suivantes :

Conditions d'obtention :

la destination du bien immobilier ne peut être qu'exclusivement la résidence principale d'une part, avec des conditions relatives à des prix plafonds d'acquisition d'une part et à la surface minimale du logement d'autre part. Le prêt conventionné est exclusif de tout autre prêt complémentaire classique à l'exclusion des prêts épargne logement, du prêt 1% patronal, ou d'autre prêts à caractère social. 
Cela n'est pas génant si vous avez déjà effectué un rachat de crédit.
Montant financé : jusqu'à 90 % du montant de l'opération.
Durée du prêt : 5 à 15 ans pour les travaux d'amélioration, 10 à 25 ans pour tous les autres types d'opérations immobilières.
Garanties mises en place : sûretés réelles.
Le taux d'intérêt : à taux fixe ou à taux révisable. Son montant est déterminé par les organismes prêteurs dans la limite de taux maximums trimestriellement fixés par le Crédit Foncier de France.
Les annuités : soit constantes, soit progressives.

Le prêt à l'Accession Sociale est un prêt conventionné assorti de conditions de ressources. Il permet de financer la résidence principale des emprunteurs à faibles revenus. A 90 % du coût de l'opération, sous certaines conditions concernant le bien acheté (prix/m2, surface et normes d'habitabilité), les ressources du ménages et zones géographiques. Le PAS est analogue au prêt conventionné. Il obéit aux mêmes règles que le prêt conventionné classique en terme de surfaces minimales. Il présente néanmoins quelques spécificités.

Fonctionnement 
Les frais d'hypothèque du PAS sont réduits, les frais de dossier auprès de l'organisme prêteur sont plafonnés à 457,35 €, et l'emprunteur est exonéré de taxe de publicité foncière en cas d'inscription hypothécaire. Les ressources prises en compte correspondent au revenu imposable en année N-2. C'est le montant qui figure sur votre avis d'imposition. Ce montant s'entend après déduction des différents abattements (10 % et 20 % pour les personnes salariées.). Il en est de même pour le rachat de prêt auprès d'un courtier.


Les prêts de l'épargne logement

La formule des prêts de l'épargne logement consiste, à l'issue d'un période d'épargne minimum, à bénéficier d'un prêt à condition avantageuse en terme de taux.
Fonctionnement
Le montant du prêt à condition préférentielle est proportionnel aux intérêts acquis durant la phase d'épargne (hors prime d'état). Ces intérêts acquis sont eux-mêmes multipliés par un coefficient de transformation variant lui-même selon la durée choisie pour la phase de remboursement. L'emprunteur pourra ainsi pour un montant d'épargne constitué soit privilégier le montant du prêt (mais dans ce cas la période de remboursement sera très courte), soit privilégier une durée longue de remboursement au détriment du montant qu'il pourra emprunter.
Comme dans le cas d'un rachat de crédit, dans le cadre de l'épargne logement, on peut faire jouer la concurrence auprès des banques.

Il existe deux principaux produit d'épargne logement :
Le plan épargne logement ou PEL.
Le compte épargne logement ou CEL.

 Le prêt 1 % patronal

La vocation de ce prêt est d'aider les salariés d'entreprises privées à se loger. Le prêt 1 % patronal est ainsi dénommé depuis l'obligation faite aux employeurs en 1953 de participer à l'effort de construction. Ceci se concrétise par le versement, par les entreprises industrielles ou commerciales de plus de 10 salariés, d'une partie de leur masse salariales auprès d'organisme dédiés à la collecte du 1 % logement Ces organismes pourront lui accorder un prêt à faible taux d'intérêt pour l'aider à financer son opération immobilière. Vous ne pouvez pas demandé les 1% patronal si vous faîtes une demande de rachat de crédit.
Aussi convient-il d'interroger l'entreprise qui vous emploi (via le comité d'entreprise ou la direction des ressources humaines) dans le cadre de votre recherche de crédit immobilier pour savoir si des fonds sont encore disponibles.
Il importe de noter l'absence de lien entre le bénéfice du 1 % logement et le contrat de travail du salarié. Ainsi, en cas de départ de l'entreprise le salarié n'est pas tenu de rembourser son prêt 1 % patronal.